Le roi Punk n’est pas mort

Posté par paquebot le 5 avril 2011

Le roi punk bouge encore, même à l’heure de Christophe Vilaine et des mous du genou qui ont « du succès ». La péniche a tangué dangeureusement pour le savoir jeudi, avec à son bord des matelots mal rasés et des filles impudiques. Dans la salle, si le public -intellos à lunettes, rmistes aux regards vagues, looseuse obèse et gothique anox, fut lent à se réveiller, Pamela burnes à la gouaille et son fidèle Zifridi à la guitare, ont fait péter la tequila. Tournée générale, le micro entre les seins, les bas résille tendus vers l’infini, la grisette flambante a démonté l’ambiance en n’hésitant pas à se payer un vol plané sur le bar ou en frappant les importuns de sa tignasse brune. Avant ce feu d’artifice, Mr Marcaille, joyeusement ignoble, gluant à souhait et crachant sa binouse tel un volcan islandais, avait montré au peuple rock que le grand Pan peut gicler en un rien de temps. A coup de violoncelle tronçonneuse, et par la grâce de sa douce voix de bûcheron nazi.

 p1240021.jpg

Derrière son clavier, »Monsieur le directeur » avait la classeDe leur côté, en ouverture, les madrilènes de Margarita avait ouvert ce bal déjanté par une cascade de batterie qui rappelait une marche militaire de Pinochet en acceléré. Du bruit et de l’odeur, la bonne odeur d’une soirée rock, où l’on voit la sueur, où l’on sent le kebab entamé par le keupon de service et son t-shirt des bérus. Comète impossible au milieu de tout cela, « Monsieur le directeur » assurait les intermèdes d’une façon magistrale devant une assemblée d’élèves pervers. Des mélodies étranges issues des années 80, une présence bizarre, du très p eu vu en tout cas, voire un talent brut.

Publié dans C'est la vie ! | Pas de Commentaire »

 

La Mouette Faucheuse |
paulal |
clin d'oeil |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | NorActu
| ARTRES EN COLERE ! NE TOUCH...
| Le blog des Cabanes de Péro...